Municipales : pour Richard Ferrand la loi "PLM" est un "dysfonctionnement"
News
Orange avec Media Services - 05 juillet 2020 à 20h14
Jean Castex fixera le cap politique "en milieu de semaine prochaine"
News
Orange avec Media Services - 03 juillet 2020 à 21h42
Municipales à Marseille : Alain Delon soutient Samia Ghali
News
Orange avec Media Services - 03 juillet 2020 à 19h27
Marseille : Martine Vassal (LR) abandonne au profit de Guy Teissier (LR), un deuxième candidat se déclare
News
Orange avec Media Services - 02 juillet 2020 à 16h49
"J'aurais dû venir avec une paire de couilles, peut-être que j'aurais eu le droit de parler", s'agace Brune Poirson
News
Orange avec AFP-Services - 29 juin 2020 à 15h58
Municipales : Patrick de Carolis met fin à 19 ans de communisme à Arles en devenant le maire de la ville
News
Orange avec Media Services - 29 juin 2020 à 14h10
Nord : un fils ravit le siège de maire à son père
News
Orange avec Media Services - 29 juin 2020 à 13h00
Municipales : Lyon, Bordeaux, Besançon... Ces villes remportées par les écolos
News
Orange avec Media Services - 29 juin 2020 à 12h21
Municipales : les candidats LFI "ont permis" que les coalitions écologistes l'emportent, estime Eric Coquerel
News
Orange avec Media Services - 29 juin 2020 à 12h05
Municipales : "Ce n'est pas une bonne soirée pour LREM", reconnaît Stanislas Guérini
News
Orange avec Media Services - 29 juin 2020 à 11h13

Municipales 2020 : dans le Val d'Oise, le RN accusé d'avoir recruté des colistiers sans les prévenir

Municipales 2020 : dans le Val d'Oise, le RN accusé d'avoir recruté des colistiers sans les prévenir
Le parti de Marine Le Pen recrute-t-il des colistiers sans les prévenir ? (photo d'illustration)

, publié le mercredi 11 mars 2020 à 16h00

Cinq personnes ont porté plainte contre le Rassemblement national (RN) pour "abus de confiance". Ils se sont retrouvés sur la liste du candidat RN à la mairie d'Arnouville (Val-d'Oise) sans avoir été consultés.

"Cinq plaintes ont été identifiées pour l'heure.

L'enquête est en cours", a indiqué le parquet de Pontoise. Ces inscrits, qui se retrouvent sur la liste "Arnouville mérite mieux" portée par David Diril, affirment ne pas avoir su que le candidat portait les couleurs du RN, selon les plaintes consultées par l'AFP. Trois membres d'une famille affirment notamment avoir été approchés par le cousin du candidat, membre de la communauté chaldéenne d'Arnouville, pour signer "une pétition" en faveur de nouveaux projets pour la commune et pour les chaldéens, des chrétiens d'Orient. "Ils se sont laissés surprendre ou ont eu un manque d'attention", a déclaré une source proche du dossier. Un précédent s'était déjà produit lors des élections municipales de 2014. 


Le candidat RN accuse le maire sortant de "coup bas"

Le candidat RN réfute de son côté "la tromperie" et dénonce "un coup bas" du maire Les Républicains Pascal Doll, candidat à sa succession. "Ils savaient parfaitement que je portais l'étiquette RN. Mes tracts portent le logo RN", a déclaré à l'AFP David Diril. D'après le candidat, ces personnes ont reçu "des pressions de l'entourage du maire sortant". Interrogé par Le Parisien, David Diril affirme ne jamais avoir forcé la main de qui que ce soit et se dit "prêt à répondre à la justice et à la diffamation". 
 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.