Municipales : pour Richard Ferrand la loi "PLM" est un "dysfonctionnement"
News
Orange avec Media Services - 05 juillet 2020 à 20h14
Jean Castex fixera le cap politique "en milieu de semaine prochaine"
News
Orange avec Media Services - 03 juillet 2020 à 21h42
Municipales à Marseille : Alain Delon soutient Samia Ghali
News
Orange avec Media Services - 03 juillet 2020 à 19h27
Marseille : Martine Vassal (LR) abandonne au profit de Guy Teissier (LR), un deuxième candidat se déclare
News
Orange avec Media Services - 02 juillet 2020 à 16h49
"J'aurais dû venir avec une paire de couilles, peut-être que j'aurais eu le droit de parler", s'agace Brune Poirson
News
Orange avec AFP-Services - 29 juin 2020 à 15h58
Municipales : Patrick de Carolis met fin à 19 ans de communisme à Arles en devenant le maire de la ville
News
Orange avec Media Services - 29 juin 2020 à 14h10
Nord : un fils ravit le siège de maire à son père
News
Orange avec Media Services - 29 juin 2020 à 13h00
Municipales : Lyon, Bordeaux, Besançon... Ces villes remportées par les écolos
News
Orange avec Media Services - 29 juin 2020 à 12h21
Municipales : les candidats LFI "ont permis" que les coalitions écologistes l'emportent, estime Eric Coquerel
News
Orange avec Media Services - 29 juin 2020 à 12h05
Municipales : "Ce n'est pas une bonne soirée pour LREM", reconnaît Stanislas Guérini
News
Orange avec Media Services - 29 juin 2020 à 11h13
Municipales : "le risque d'attraper le coronavirus", cause principale de l'abstention
News
Orange avec Media Services - 29 juin 2020 à 10h40

Municipales 2020 : Adrien Quatennens appelle à un "vote sanction" contre LREM

Municipales 2020 : Adrien Quatennens appelle à un "vote sanction" contre LREM
Le député LFI du Nord Adrien Quatennens à l'Assemblée nationale, le 10 décembre 2019.

, publié le dimanche 16 février 2020 à 12h00

Il faut "soustraire un maximum des communes de notre pays au macronisme. Il ne faut pas que LREM avance encore davantage en prenant nos communes" lors des municipales de mars, a insisté le député insoumis du Nord. Sur son site internet, LFI invite d'ailleurs ses sympathisants à "débusquer" les candidats LREM qui cachent leur appartenance.

Alors que La France insoumise (LFI) se prépare à mener bataille à l'Assemblée contre la réforme des retraites voulue par le gouvernement, le député du Nord Adrien Quatennens a appelé samedi 15 février à Lille les électeurs à infliger "un vote sanction" à LREM lors des municipales de mars pour condamner la politique menée.

"On s'apprête à mener une rude bataille à l'Assemblée nationale!", a prévenu le député insoumis qui a fait part de son "sérieux doute" quant à la possibilité d'adopter le texte avant les élections municipales, comme l'espère le gouvernement. "On m'interroge de plus en plus sur la concordance de ces deux calendriers (...) et on me dit : 'allez-vous en faire un vote sanction ?'", certains candidats d'autres partis s'y refusant pour préférer un "vote de solution", a poursuivi l'élu du Nord, qui s'exprimait à l'occasion de la présentation de la liste LFI de Lille pour les municipales. "Des solutions il y en a ! Mais pourquoi ne pas s'offrir le luxe de faire d'une pierre plusieurs coups : si on peut en faire un vote de solution et aussi un vote sanction, pourquoi pas ?", a-t-il proposé.



"Cette sanction, il faut la porter clairement à celles et ceux qui, partout dans le pays, se présentent comme les candidats de la retraite en moins : LREM. Et ici, vous en avez une ambassadrice", a-t-il ajouté, critiquant au passage Violette Spillebout, la candidate macroniste à Lille. Il faut "soustraire un maximum des communes de notre pays au macronisme. Partout, ne manquez aucune occasion de le faire ! Il ne faut pas que LREM avance encore davantage en prenant nos communes", a-t-il insisté.

L'élu du Nord s'est par ailleurs dit "impressionné et fier" devant la liste LFI lilloise, dont 43% des membres sont des "novices en politique". "Dans tout le pays, il y a une sorte de culture massive de la liste citoyenne" et des formations politiques qui "mettent leurs étiquettes sous le tapis". Mais "vous, vous avez une liste citoyenne qui l'est vraiment !", a-t-il salué.


Sur son site internet, LFI invite depuis vendredi ses sympathisants à "débusquer les candidats de la retraite en moins" près de chez eux. À l'aide "d'autocollants" et "nouvelles affiches" à commander, "il devient facile de révéler les candidats macronistes qui cherchent bien souvent à cacher leur appartenance. Alors à vous de jouer !", peut-on lire.


 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.