Municipales : pour Richard Ferrand la loi "PLM" est un "dysfonctionnement"
News
Orange avec Media Services - 05 juillet 2020 à 20h14
Jean Castex fixera le cap politique "en milieu de semaine prochaine"
News
Orange avec Media Services - 03 juillet 2020 à 21h42
Municipales à Marseille : Alain Delon soutient Samia Ghali
News
Orange avec Media Services - 03 juillet 2020 à 19h27
Marseille : Martine Vassal (LR) abandonne au profit de Guy Teissier (LR), un deuxième candidat se déclare
News
Orange avec Media Services - 02 juillet 2020 à 16h49
"J'aurais dû venir avec une paire de couilles, peut-être que j'aurais eu le droit de parler", s'agace Brune Poirson
News
Orange avec AFP-Services - 29 juin 2020 à 15h58
Municipales : Patrick de Carolis met fin à 19 ans de communisme à Arles en devenant le maire de la ville
News
Orange avec Media Services - 29 juin 2020 à 14h10
Nord : un fils ravit le siège de maire à son père
News
Orange avec Media Services - 29 juin 2020 à 13h00
Municipales : Lyon, Bordeaux, Besançon... Ces villes remportées par les écolos
News
Orange avec Media Services - 29 juin 2020 à 12h21
Municipales : les candidats LFI "ont permis" que les coalitions écologistes l'emportent, estime Eric Coquerel
News
Orange avec Media Services - 29 juin 2020 à 12h05
Municipales : "Ce n'est pas une bonne soirée pour LREM", reconnaît Stanislas Guérini
News
Orange avec Media Services - 29 juin 2020 à 11h13
Municipales : "le risque d'attraper le coronavirus", cause principale de l'abstention
News
Orange avec Media Services - 29 juin 2020 à 10h40
Municipales : qui deviendra maire de Marseille ?
News
Orange avec Media Services - 29 juin 2020 à 08h30

Municipales 2020 : à Bordeaux, LREM se rend compte à la dernière minute qu'un colistier était FN en 2014

Municipales 2020 : à Bordeaux, LREM se rend compte à la dernière minute qu'un colistier était FN en 2014
Vue aérienne de Bordeaux.

publié le mercredi 04 mars 2020 à 12h29

S'il est écarté de la campagne, il reste sur la liste officielle, validée par la préfecture.

L'un des colistiers de la liste LREM pour les élections municipales à Bordeaux a été écarté quelques heures avant sa présentation de la liste, quand La République en marche a découvert qu'il avait été sur une liste du Front national en 2014, rapporte Sud-Ouest mercredi 4 mars.


Le candidat LREM, Thomas Cazenave, a expliqué la situation sur son compte Facebook, mardi : "Je n'ai pas présenté l'une des personnes dont le nom a été déposé en préfecture, en position toutefois non-éligible (63e sur 65). Nous savions que celle-ci avait eu des engagements politiques par le passé, au MoDem et à LREM. Cependant, nous avons appris qu'elle s'était précédemment engagée auprès  du SIEL en 2014. Ce mouvement est incompatible avec les valeurs que nous portons. Aussi lui ai-je demandé, dès que nous avons pris connaissance de cette information, de quitter notre mouvement et l'équipe de Renouveau Bordeaux."


Ce 63e colisitier, c'est Vincent Bois. Le jeune entrepreneur était N.7  sur la liste de Jacques Colombier en 2014, alors Front national, indique Sud-Ouest. Il y représentait le SIEL (Souveraineté, identité et libertés), un mouvement d'extrême-droite.

Interrogée par le quotidien local, l'équipe de Thomas Cazenave reconnaît avoir commis une grosse erreur en ne vérifiant pas le passé du colistier. Elle souligne toutefois que Vincent Bois arrivait du MoDem à ce moment-là.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.