Zimbabwe «J'ai travaillé dur, mais Mugabe a tout détruit»

A lire aussi

Libération, publié le jeudi 07 décembre 2017 à 19h56

Une chape de béton sur le sol et quelques photos délavées, mêlées à des portraits de famille : c'est tout ce qu'il reste de l'atelier de Kenneth Somange. Ce mécanicien de 72 ans avait investi l'argent de sa retraite dans la construction d'un garage à Chitungwiza, un bourg pauvre au sud de Harare, la capitale zimbabwéenne, qui fait office de cité-dortoir pour des milliers de petites mains de l'économie informelle.

Kenneth avait de l'expérience et le sens des affaires. «Ça marchait plutôt bien. Des clients venaient de la ville car ils me faisaient confiance. Pour les fidéliser, je leur offrais un bon prix», dit le vieil homme, qui tourne les clichés dans ses mains couvertes de cambouis. Sur l'un deux, une quinzaine de voitures sont alignées devant le bâtiment de…

Lire la suite sur Libération

 
0 commentaire - Zimbabwe «J'ai travaillé dur, mais Mugabe a tout détruit»
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]