"Voudrais-tu de beaux combattants de Daesh?" : Trump provoque Macron face aux caméras

"Voudrais-tu de beaux combattants de Daesh?" : Trump provoque Macron face aux caméras
Emmanuel Macron et Donald Trump, mardi 3 décembre, à Londres

, publié le mardi 03 décembre 2019 à 19h43

Déjà en froid, les deux chefs d'Etat ont eu un face-à-face tendu à Londres ce mardi 3 décembre, avant même le lancement des commémorations du 70e anniversaire de l'Otan.

On a déjà connu retrouvailles plus chaleureuses. Donald Trump s'en est pris rudement à Emmanuel Macron ce mardi 3 décembre à Londres, renforçant les tensions entre des Alliés confrontés aux actions de la Turquie ou à la montée en puissance de la Russie et de la Chine.

"Beaucoup sont de France, d'Allemagne, du Royaume-Uni..." a égrainé Donald Trump au sujet des jihadistes du groupe Etat islamique.

"Ils viennent pour la plupart d'Europe" a t-il ajouté à propos des combattants  du groupe terroriste, avant d'interpeller Emmanuel Macron : "Je n'en ai pas parlé avec le président. Voudrais-tu de beaux combattants de l'Etat islamique? Je peux te les donner. Tu peux prendre tous ceux que tu veux", lui a t-il lancé. "Soyons sérieux", a répondu le président de la République.


Déjà assombries par de nombreux différends, les commémorations de Londres ont été marquées par une passe d'armes entre les deux présidents avant même le lancement des festivités officielles. Lui-même critique envers l'Otan, le président américain a attaqué de front son homologue français pour avoir jugé l'Alliance en état de "mort cérébrale". Il a qualifié ses propos de "très insultants".

Personne n'a besoin de l'Otan plus que la France", a-t-il encore affirmé, critiquant par ailleurs durement la volonté de Paris de taxer les géants technologiques américains. L'administration Trump a déjà menacé d'imposer des droits de douane pouvant atteindre 100% sur l'équivalent de 2,4 milliards de dollars de produits français dont le roquefort, les yaourts, le vin pétillant.


 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.