Yémen : un "dommage collatéral" tragique

par euronews-fr

Un raid aérien sur un camp de réfugiés dans le nord du Yémen a fait au moins 45 morts et 65 blessés, selon l’Office international des Migrations. C’est l’agence de news Saba, contrôlée par les Houthis, qui la première a affirmé que le camp de Haradh avait été touché par des raids menés par les avions saoudiens et que de nombreux enfants étaient morts dans le bombardement. Un porte-parole de l’armée saoudienne a affirmé que le royaume était en train de tenter de clarifier les circonstances de l‘évènement. “Nous confirmons que depuis le premier jour nous travaillons dur à éviter les dommages collatéraux”. L’Arabie Saoudite a pris il y a une semaine la tête d’une coalition de plusieurs pays arabes et africains afin de déloger par la force les milices chiites houthies qui ont pris le contrôle de vastes parties du Yémen.

 
0 commentaire - Yémen : un "dommage collatéral" tragique
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]