Washington "n'acceptera pas" de restrictions à la liberté de navigation en Mer de Chine

par euronews-fr

C'est la déclaration de John Kerry, le secrétaire d'État américain lors d'un sommet régional de l'ASEAN à Kuala Lumpur dominé par les tensions entre Pékin et des pays d'Asie du Sud-Est.

Le chef de la diplomatie américaine avait dénoncé hier auprès de son homologue chinois la "militarisation" que Pékin a engagée en Mer de Chine méridionale.

"Je vais être clair : les Etats-Unis n'accepteront pas de restrictions à la liberté de navigation et de survol, ou à d'autres moyens légaux en mer. Il s'agit de droits intrinsèques que nous partageons tous. Il faut que chacun essaye de diminuer les tensions à propos des réclamations, de la militarisation et des projets de constructions".

Pékin est accusé de mener d'énormes opérations de remblaiement pour gagner du terrain sur l'eau et installer des infrastructures diverses et parfois à des fins militaires.

Outre la Chine qui les revendique presque toutes, le Viêtnam, la Malaisie, les Philippines et le sultanat de Brunei revendiquent la souver

Vos réactions doivent respecter nos CGU.