Vol MH17 : de possibles débris de missile BUK retrouvés sur le site du crash

par euronews-fr

Les enquêteurs du vol MH17, qui s'est écrasé en Ukraine, pensent avoir retrouvé des débris de missile BUK, dont disposent Moscou et Kiev. Rien n'est encore sûr à 100 %, mais cela accréditerait la thèse de l'Ukraine qui affirme que l'avion a été abattu par les séparatistes pro-russes avec un missile sol-air.

"La prochaine étape sera d'établir si ce système de missile a bien abattu le MH17. Nous avons suffisamment d'éléments d'enquête pour nous aider à déterminer la provenance d'un éventuel missile, qui en était l'utilisateur, et qui l'a fabriqué", précise le procureur général des Pays-Bas, Fred Westerbeke.

Le 17 juillet 2014, un Boeing 777 s'est écrasé dans l'Est de l'Ukraine, faisant 298 morts. Les deux tiers dus victimes étaient néerlandaises. Depuis les Pays-Bas enquêtent. Le Kremlin a d'ores et déjà prévenu qu'il ne cautionnait pas l'équipe chargée de l'investigation et qu'il n'en validerait pas les conclusions.

Avec AFP

Vos réactions doivent respecter nos CGU.