Valls prévient que la France peut frapper «tous ceux qui rejoignent Daech», même les Français

par libezap

En visite en Jordanie dimanche, le Premier ministre a lancé un avertissement aux jihadistes français qui ont rejoint les camps d'entraînement de Daech en Syrie. «Nous ne frappons pas une nationalité en particulier, nous frappons tous ceux qui aujourd'hui préparent des attentats contre la France, tous ceux qui rejoignent ces camps d'entraînement», a expliqué Manuel Valls alors qu'au moins six jihadistes français auraient été tués lors des dernières frappes de la France en Syrie.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.