Un trafic sordide d'êtres humains démantelé entre la France et l’Espagne

par 6MEDIAS

C’est un trafic sordide que révèle Europe 1. L’Espagne vient de démanteler un vaste réseau d’esclavagisme moderne. Des migrants clandestins, à qui l’on promettait des jours meilleurs en France, étaient vendus par une bande organisée à d’autres réseaux criminels. Au total, ce sont plus de 350 hommes principalement originaires du Mali, du Sénégal, de Côte d'Ivoire ou de Guinée. Près de Saint-Sébastien, les autorités espagnoles ont arrêté sept individus. Ils sont soupçonnés d’avoir acheminé ces migrants grâce à de faux papiers, avant de les revendre. "C’est du pur crime organisé. Ils ne trafiquent pas des armes ni de la drogue - c’est même douloureux à dire -, mais c’est du trafic d’êtres humains", a expliqué à Europe 1 l’inspecteur en chef, Jose Nieto Barroso. Mendier ou travailler dans des écuries, c’est probablement ce qui attendait ces hommes vendus par les trafiquants. De l’esclavagisme moderne qui s’infiltre jusqu’en France ou en Allemagne. Europe 1 révèle qu’avant d’être cédés, ces Africains étaient entassés dans un appartement. Une filière sordide qui aurait rapporté des centaines de milliers d’euros aux trafiquants.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU