Ukraine : l'Europe insiste sur les réformes et hésite sur une force de maintien de la paix

par euronews (en français)

Un sommet entre l’Ukraine et l’Union européenne, cela n‘était pas arrivé depuis plus de deux ans. Le président ukrainien en a profité pour redire son souhait d’une future adhésion. Nous serons à vos côtés, à répondu le président du Conseil européen, mais à certaines conditions.

“ L’Europe ne peut pas faire le travail difficile pour vous. Cela ne peut être fait que par vous. Il revient à la nation ukrainienne, à son gouvernement et à son parlement de mener ce travail difficile pour réformer l’Ukraine, la rendre plus prospère, en faire un pays plus juste et plus équitable “, a déclaré Donald Tusk.

Un constat nuancé par le président Petro Porochenko. Lui estime que l’Ukraine a déjà beaucoup fait en quelques mois seulement. Elle a notamment institué un bureau pour la lutte anti-corruption et entamé la réforme du système judiciaire.

“ Nous demandons une évaluation objective de l’action de notre équipe. La thèse selon laquelle l’Ukraine est en retard sur les réformes n’est pas totaleme

Vos réactions doivent respecter nos CGU.