Tunisie: une autre révolution est possible selon Marzouki

par afp

Le président tunisien Moncef Marzouki a jugé mercredi 25 juillet, dans un discours devant l'Assemblée nationale constituante, qu'une démocratie véritable devait être mise en oeuvre, faute de quoi une nouvelle révolution interviendrait. Durée: 00:38

Vos réactions doivent respecter nos CGU.