Tunisie: le gouvernement veut des listes nominatives de victimes

par afp

Des affrontements ont éclaté mardi 11 janvier pour la première fois dans une banlieue de Tunis alors que les troubles sociaux qui secouent la Tunisie depuis près d'un mois ont fait plus de 50 tués, selon un syndicaliste, un chiffre contesté par le ministre de la Communication Samir Laabidi. Durée: 01:06

Vos réactions doivent respecter nos CGU.