Tunisie:des forces de sécurité pas forcément "au point"

par afp

L'attaque du musée du Bardo à Tunis, revendiquée par l'Etat islamique, "révèle peut être que les forces de sécurité tunisiennes ne sont pas suffisamment au point" , explique Mansouria Mokhefi, spécialiste du Maghreb à l'institut français des relations internationales (IFRI). Durée: 01:43

Vos réactions doivent respecter nos CGU.