Tuerie d'Istanbul : vingt-sept personnes arrêtées en Turquie

par euronews (en français)

Trois jours après la tuerie du réveillon à Istanbul, la police turque multiplie les interpellations.

Mercredi matin, vingt-sept personnes ont été placées en garde à vue à Izmir à l’ouest de la Turquie. Parmi elles, cinq hommes seraient suspectés d’appartenir au groupe Etat islamique.

Mardi, seize personnes avaient déjà été arrêtées, dont deux hommes à l’aéroport d’Istanbul.

L'auteur de l'attentat du Nouvel An à #Istanbul identifié #turquie https://t.co/Bzn45Lbf4Y pic.twitter.com/9FIHbELhI6— L'Orient-Le Jour (@LOrientLeJour) 4 janvier 2017

Le principal suspect quant à lui court toujours. Il a été formellement identifié par les autorités turques mais son nom n’a pas été communiqué. Il aurait 28 ans. Il s’agirait d’un ressortissant d’Asie centrale.

Les enquêteurs tentent de reconstituer son parcours depuis son arrivée en Turquie.

Le terroriste aurait combattu en Syrie. Il était manifestement bien entraîné. Lors de l’attaque il était en possession d’un fusil d’assaut et aurait tiré au moins 180 balles sur la foule.

Revendiqué par Daesh, l’attentant du réveillon dans la discothèque le Reina a causé la mort de 39 personnes dont une majorité d‘étrangers. Au moins soixante-dix blessés ont été hospitalisés.

Après ce massacre, l’un des propriétaires du club a déclaré mardi qu’il ne savait pas encore s’il rouvrirait un jour son établissement.

Avec Agences

Vos réactions doivent respecter nos CGU.