Tspiras à Berlin : amélioration sur la forme, statu quo sur le fond

par euronews-fr

Alexis Tsipras s'est rendu à Berlin pour désamorcer les tensions qui empoisonnent les relations entre la Grèce et l'Allemagne.

Ostensiblement souriants et décontractés, le Premier ministre grec et la chancelière allemande ont appelé leurs pays à dépasser les préjugés et les clichés réciproques, ce que ce sont employés à faire des manifestants allemands à l'extérieur du bâtiment. Ils ont dénoncé l'austérité et apporté leur soutien à la Grèce.

Aucune mesure annoncée sur un éventuel versement de la dernière tranche d'aide à la Grèce

Le gouvernement grec se dit pris à la gorge par le manque de liquidités.

Angela Merkel s'est montrée sur ce point claire et inflexible :
"ce n'est pas à l'Allemagne de décider si le programme d'aide est juste ou efficace", a déclaré la chancelière allemande. "Il faut se référer à la déclaration de l'Eurogroupe du 20 février pour la suite du processus", a-t-elle ajouté.

La question des réparations de guerre, l'autre enjeu des relations greco-allem

Vos réactions doivent respecter nos CGU.