Trêve en Syrie : la Turquie très critique

par euronews-fr

La Turquie ne croit pas au cessez-le-feu censé entrer en vigueur ce samedi en Syrie. Pour le Président Recep Tayyip Erdogan, les Occidentaux et la Russie ne font que servir leurs propres intérêts et le régime de Bachar al-Assad en sortira renforcé. Implacable, il a durement critiqué le projet russo-américain devant des responsables locaux réunis à Ankara. " Nous soutenons un cessez-le-feu qui soulagerait nos frères syriens, a-t-il dit, mais il est préoccupant de voir qu'avec ce cessez-le-feu, le régime d'Assad - qui est responsable de la mort de plus d'un demi-million de personnes - ainsi que les puissances qui le soutiennent, reçoivent ouvertement un appui, alors que le ton est beaucoup plus hésitant à l'égard de l'opposition. " Les opérations contre l'Etat islamique et le Front Al-Nosra se poursuivront pendant la trêve, et la Turquie craint que cela ne serve de prétexte aux Russes et au régime syrien pour bombarder les rebelles. Mais pour le chef de la diplomatie russe, rejeter c

Vos réactions doivent respecter nos CGU.