Tillerson à Pekin pour maintenir la pression

par euronews-fr

Un réchauffement diplomatique semble en cours entre la Chine et les Etats-Unis sur le dossier nord-coréen. Dernier exemple en date : la réception chaleureuse de Rex Tillerson à Pekin, moins d'un mois après le test nucléaire en Corée du Nord.

Le secrétaire d'Etat américain s'est entretenu avec son homologue Wang Yi, et d'autres hauts-diplomates chinois afin de les convaincre d'accroître la pression sur Pyongyang pour éviter un conflit militaire.

Les Etats-Unis ont salué les efforts de Pékin. Le géant asiatique et principal partenaire économique de la Corée du Nord s'est récemment montré plus disposé à rompre les liens avec son voisin nord-coréen comme l'invitent à le faire, la série de sanctions contre la Corée du Nord adoptées par le Conseil de sécurité de l'ONU.

La Chine a en effet annoncé la fermeture des entreprises nord-coréennes sur son territoire avant le mois de jancier. Elle s'est aussi engagée à limiter drastiquement ses exportations de pétrole vers la Corée du Nord.

Le président chinois Xi Jinping, qui participait ce samedi à la commémiration de la journée des Martyrs sur la place Tien An Men, a promis à Donald Trump une première visite en Chine "merveilleuse", en novembre.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.