Tensions entre l'Egypte et le Quatar autour de la Libye

par euronews (en français)

En Egypte, le président Al-Sissi a une nouvelle fois justifié ses bombardements en Libye. Des positions de l’organisation Etat Islamique avaient été visées lundi dernier.

Le Qatar a marqué son opposition en rappelant son ambassadeur en Egypte. Une querelle diplomatique très forte qui révèle les tensions de plus en plus vives entre les 2 pays.

“ Il faut bien comprendre que nous ne voulons agresser personne, a déclaré le président égyptien Al-Sissi. L’armée égyptienne n’a jamais été agressive, nous ne voulons pas envahir la terre d’autres peuples, quelque soit sa force. Notre armée sert à protéger notre pays, et notre peuple.”

Les monarchies du Golfe ont apporté leur soutien au Qatar dans son différend avec l’Egypte, qui a accusé Doha de “soutenir le terrorisme” lors d’un réunion arabe sur les raids aériens égyptiens contre des positions du groupe Etat islamique (EI) en Libye.

Ce soutien a été exprimé par le secrétaire général du Conseil de coopération du Golfe (CCG), Abdellatif

Vos réactions doivent respecter nos CGU.