Tempête politique à Washington, après la révocation du patron du FBI par Donald Trump

par libezap

En débarquant James Comey, le patron du FBI, Donald Trump a surpris jusqu'à ses plus proches conseillers à la Maison Blanche. Officiellement sanctionné pour sa mauvaise gestion de l'affaire des e-mails de la démocrate Hillary Clinton pendant la campagne présidentielle américaine, le directeur du Federal Bureau of Investigation ne serait-il finalement pas sanctionné pour avoir enquêté sur les liens entre équipes de Donald Trump et la Russie au cours de cette même campagne ?
Outre-Atlantique, on voit dans ce limogeage express comme un parfum de Watergate...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.