Syrie/Ghouta: l'offensive reprend sur la dernière poche rebelle

par afp

Une attaque chimique meurtrière présumée du régime syrien sur la ville rebelle de Douma a suscité dimanche 8 avril l'indignation des Etats-Unis et du pape François, malgré les démentis du pouvoir de Bachar al-Assad et de son allié russe. Douma est le dernier secteur sous contrôle des rebelles dans la vaste région de la Ghouta orientale, située aux portes de Damas et que le régime est déterminé à reprendre totalement coûte que coûte, avec l'aide de Moscou.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU