Syrie/Ghouta: l'offensive reprend sur la dernière poche rebelle

par afp

Une attaque chimique meurtrière présumée du régime syrien sur la ville rebelle de Douma a suscité dimanche 8 avril l'indignation des Etats-Unis et du pape François, malgré les démentis du pouvoir de Bachar al-Assad et de son allié russe. Douma est le dernier secteur sous contrôle des rebelles dans la vaste région de la Ghouta orientale, située aux portes de Damas et que le régime est déterminé à reprendre totalement coûte que coûte, avec l'aide de Moscou.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.