Syrie : deuxième jour des négociations à Genève

par euronews (en français)

Le représentant de l’ONU pour la Syrie, Steffan de Mistura, doit rencontrer en fin de journée à Genève la délégation de l’opposition, après avoir discuté hier avec la délégation du régime de Bachar al-Assad.

Syrie : les chefs négociateurs à Genève totalement dissemblables

Parmi les éléments nouveaux pour les diplomates, il y a le retrait partiel des troupes russes, annoncé hier par le président Poutine.

Ce mardi matin, le négociateur onusien a dit espérer que cela aurait un “impact positif“ sur les discussions.

Comment by Staffan de Mistura, UN Special Envoy for #Syria on the announcement by President Putin – https://t.co/6hfk4QB4kp #SyriaTalks— UN Geneva (@UNGeneva) 15 mars 2016

L’opposition, elle, est plus prudente.

“Nous voulons d’abord être sûr de la portée de cette décision russe,

a ainsi réagi Salim al-Muslat, le porte-parole du Haut comité des négociations. Si cela se traduit effectivement par un retrait des troupes, alors oui, ce sera positif. Mais on veut d’a

Vos réactions doivent respecter nos CGU.