Siemens veut rattraper son retard de rentabilité sur ses rivaux

par euronews (en français)

Le conglomérat allemand Siemens a publié des résultats trimestriels légèrement inférieurs aux attentes : les mauvaises performances de la division usine numérique du groupe venant s’ajouter aux difficultés de la branche énergie.

Le groupe a également annoncé 4.500 suppressions de postes supplémentaires, dont la moitié en Allemagne.

Malgré une conjoncture peu porteuse dans de nombreux pays, la direction de Siemens s’est engagé dans une rationalisation du vaste portefeuille d’actifs du groupe. Objectif : rattraper le retard accumulé en termes de rentabilité par rapport à General Electric ou encore ABB.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.