"Si le "non" l'emporte, gare à la secousse financière"

par euronews-fr

Le défaut de la Grèce sur l'échéance de remboursement de 1,5 milliard d'euros au FMI, a encore une fois fait chuter les principaux marchés boursiers de la zone euro de plus de 1% mardi soir : -1,6% pour le Cac40 à Paris et -1,5% pour le Footsie de Londres, le Dax de Francfort affichant un repli de 1,25%.
L'euro recule encore face au dollar à 1 dollar 1140 et le cours du baril de Brent regagne ses pertes de lundi à 63 dollars et 10 cents.

Sasha Vakulina, Euronews :
"Les marchés mondiaux suivent de très près la crise grecque. Pour débattre des derniers développement nous sommes avec Angus Campbell, analyste chez FxPro.
Wall Street a chuté lundi, et aujourd'hui mardi, les indices boursiers européens ont encore perdu du terrain. Qu'est-ce qui se passe Angus bordel ?

Angus Campbell : analyste FxPro:
Oui, les marchés prennent juste les choses étape par étape. On a vu un bel exemple d'aversion au risque, il ne faut pas mésestimer l'inquiétude dans laquelle sont les investisseurs.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.