Sapin : «C'est au gouvernement grec de faire des propositions»

par libezap

«Le vote lui-même ne règle rien», a affirmé le ministre des Finances ce lundi sur Europe 1. «La qualité des négociations qui vont s'ouvrir» permettra selon lui de savoir si la Grèce doit sortir ou non de l'euro. Au lendemain de la victoire du non au référendum, il presse Athènes à trouver une solution.

«C'est la Grèce qui est dans la difficulté», ajoute Michel Sapin, estimant que «c'est au gouvernement de Monsieur Tsipras de faire au plus vite des propositions à partir desquelles nous pourrons rouvrir des discussions». Il précise toutefois que tout sera soumis à une position commune entre la France et l'Allemagne, car le «fil du dialogue» entre Athènes et ses créanciers est «très tenu».

Vos réactions doivent respecter nos CGU.