"Sans avoir commis de crime, je suis devenue criminelle" : le témoignage d'une Ouïghoure internée trois ans dans un camp de rééducation chinois

par francetvinfo

Une femme musulmane rescapée des camps de rééducation chinois témoigne de son calvaire dans un livre. Pendant trois ans, elle a été victime d’un lavage de cerveau et n’a pas eu le droit de parler sa langue, met en exergue France 2, lundi 11 janvier.

Retrouver toutes les infos sur la vidéo sur : https://www.francetvinfo.fr/monde/chine/chine-le-temoignage-precieux-de-gulbahar-haitiwaji-une-femme-ouighoure-enfermee-dans-un-centre-de-reeducation_4253575.html

Vos réactions doivent respecter nos CGU.