Regain de tensions entre l'Ukraine et la Russie en Crimée

par euronews (en français)

Vladimir Poutine maintient ses accusations contre Kiev

Le président russe a réuni en Crimée, le Conseil de sécurité russe et accusé l’Ukraine de vouloir déstabiliser la région, annexée par la Russie en 2014, et d’y avoir préparé “des actes terroristes”.

Il a cependant assuré qu’il n’entendait pas rompre les liens avec le gouvernement ukrainien.

“Il semblerait que nos partenaires à Kiev aient choisi l’escalade des tensions. Leur motivation est claire. Ils ne veulent pas, ou ne peuvent pas, pour certaines raisons, appliquer les accords de Minsk.” a déclaré Vladimir Poutine.

Signe du regain de tensions, les deux pays ont augmenté leur présence militaire en Crimée.

#Poutine compte renforcer la sécurité en #Crimée https://t.co/74U6rdeLGQ— L’Orient-Le Jour (@LOrientLeJour) 11 août 2016

Les services secrets russes, ont affirmé avoir déjoué des attentats et arrêté des “saboteurs-terroristes” ukrainiens à l’issue d’affrontements ayant fait deux morts, un agent du renseignement et un militaire russe.

Kiev rejette les accusations de Moscou et dénonce un “prétexte à de nouvelles menaces militaires” russes.

Avec agences

Vos réactions doivent respecter nos CGU.