Pyongyang "ne veut pas vraiment" annuler le sommet (analyste)

par afp

Pyongyang ne veut pas vraiment annuler le sommet prévu le 12 juin, assure un analyste sud-coréen après que la Corée du Nord ait menacé d'annuler la rencontre si Washington cherchait à l'acculer à renoncer unilatéralement à son arsenal nucléaire.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.