Poutine : "nous espérons que Kiev suivra les accords de Minsk"

par euronews (en français)

La Russie s’assure du soutien du Kazakhstan et du Bélarus. C’est à Astana que Vladimir Poutine a rencontré ses homologues Noursoultan Nazarbaïev et Alexandre Loukachenko. Ils ont évoqué les difficultés économiques qu’ils traversent à cause de la chute du cours du brut, de la guerre en Ukraine et des sanctions économiques américaines et européennes à l‘égard de Moscou.

Une union monétaire a été envisagée pour soulager leurs économies, mais il faudrait plus d’une dizaine d’années pour parvenir à introduire une monnaie commune, selon Grigory Marchenko, ancien dirigeant de la banque centrale du Kazakhstan.

Concernant les sanctions, l’Union européenne vient de conditionner leur levée au respect des accords de Minsk par Moscou, mais Vladimir Poutine renvoie la balle aux autorités de Kiev :

“Nous avons discuté de la situation en Ukraine. Grâce à l’accord de Minsk du 12 février, une possibilité de désescalade du conflit est apparue. Nous espérons que les autorités de Kiev suivront les

Vos réactions doivent respecter nos CGU.