Pour Philippot, le «non» grec prouve que «l'Union européenne est un projet ringard»

par Libé Zap

Le vice-président du Front national s'est réjoui ce lundi sur France 2 du «non» au référendum grec. Il affirme que ce résultat nourrit un «rejet de l'Union européenne, qui est un projet ringard».

«Ce n'est pas un projet adapté au XXIe siècle. Ce n'est pas un projet adapté au réveil des nations, au réveil des identités, au besoin de protection», martèle-t-il avant de conclure en mettant en garde que «l'Union européenne nous met en insécurité. Insécurité économique, sociale monétaire, insécurité de la dette mais aussi insécurité physique, on l'a vu, avec Schengen et la question des migrants.»

Vos réactions doivent respecter nos CGU.