Pour Donald Trump, il faut réformer le système de santé mentale, "pas le port d'armes"

par euronews-fr

Donald Trump s'est exprimé officiellement pour la première fois, après les fusillades qui ont endeuillé les Etats-Unis. Il a dénoncé un "crime contre l'humanité" et a insisté sur la réforme nécessaire du système de santé mentale, sans remettre en cause le port d'armes.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.