Pour Bayrou, le «non» au référendum grec enclencherait «la sortie de la Grèce de l'euro»

par libezap

Le président du Modem considère que «c'est une heure de vérité, c'est un moment où vont se rencontrer toute la mise en scène qui a été faite et la réalité du peuple grec». François Bayrou a même estimé jeudi sur RTL qu'un «non» au référendum organisé dimanche en Grèce pourrait signifier la fin de l'Union européenne.

«Dimanche, il n'y a que deux solutions possibles, ou bien on a un "oui" et si c'est "oui" le gouvernement grec saute, ou bien on a un "non" et si c'est le "non", en réalité, c'est l'enclenchement de la sortie de la Grèce de l'euro et peut-être de l'Union européenne», a-t-il développé.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.