Portugal : les effets du plan de sauvetage, au quotidien

par euronews (en français)

Voilà 4 ans, le Portugal appelait ses partenaires européens à l’aide.

78 milliards d’euros sont alors débloqués, et assortis de conditionnalités. Le pays souscrit à un programme de réformes et de réduction des dépenses publiques sur 3 ans.

A la veille du prêt octroyé par la Troïka, composée du Fonds monétaire international, de la Banque centrale européenne et de l’Union européenne, le déficit du Portugal se chiffre à 10% du PIB.

En mai, le pays est sorti de ce plan d’aide.

Entre-temps, le déficit est repassé sous la barre des 5%, en 2013, le Portugal a renoué avec la croissance l’année suivante, et les économistes tablent sur une croissance d’1.6% en 2015.

Mais le chômage a par ailleurs flambé, prenant 5 points entre 2011 et 2013. Dans une phase descendante depuis, il touche aujourd’hui environ 14% de la population active.

L’association catholique Caritas observe même que le taux de pauvreté augmente chez les moins de 18 ans.

Pour discuter des répercussions du plan d’aide, e

Vos réactions doivent respecter nos CGU.