Policiers, moines, musiciens… les Birmans s’opposent à la junte militaire

par BFMTV

Depuis le coup d’état militaire du 1er février dernier et la mise en détention de leur dirigeante, Aung San Suu Kyi, des milliers de Birmans protestent dans les villes du pays. Les rassemblements prennent des formes souvent originales. Certains optent pour une manifestation sur l’eau… tandis que d’autres organisent un concert à ciel ouvert pour dénoncer les événements. Des moines, des policiers… l’ensemble de la population birmane s’unit contre le pouvoir militaire. Jusqu’ici, 400 personnes ont été placées en détention, en marge des mobilisations.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.