Piratage informatique : les Etats-Unis vont expulser 35 diplomates russes

par euronews-fr

Aux Etats-Unis, Barack Obama avait promis de faire payer à Moscou les piratages informatiques pendant les dernières élections. Il a annoncé une série de sanctions ce jeudi.

Parmi ces sanctions, il y a l’expulsion de 35 agents et diplomates. Ils ont 72 heures pour quitter le territoire.

Deux bâtiments utilisés par les services russes, à New York et dans le Maryland, vont également être fermés.

Dans un communiqué, Barack Obama a indiqué que ces sanctions sont une réponse à des efforts russes de “nuire aux intérêts américains“.

Moscou a notamment été accusé d’ingérence lors des dernières élections, favorisant la victoire du candidat républicain Donald Trump.

Le Kremlin a toujours démenti les accusations de cyber-attaques.

A quelques semaines de son départ de la Maison Blanche, le président sortant Barack Obama a promis d’autres mesures, certaines secrètes.

Pour le moment, aucune réaction officielle de la part du Kremlin.

Obama prend une série de mesures contre la Russie après son ingérence dans l'élection (officiel) #AFP— AFP USA (@AFPusa) 29 décembre 2016

Le communiqué de la Maison Blanche (en anglais)

Read the statement by POTUS on U.S. actions in response to Russian malicious cyber activity and harassment:https://t.co/4IO178lrkW pic.twitter.com/nRBYmhyNVz— The White House (WhiteHouse) 29 décembre 2016

Vos réactions doivent respecter nos CGU.