Peu embarassé par Washington, l'Equateur examine la...

par euronews (en français)

"Libérez Julian Assange!"

Réfugié depuis hier à l’ambassade équatorienne, à Londres, le fondateur de Wikileaks compte toujours quelques soutiens. Le "messager", comme disent ses sympathisants, a demandé l'asile politique à ce petit pays d'Amérique latine, qui semble faire fi des conséquences sur ses relations avec Londres ou Washington.

...

http://fr.euronews.net/

Vos réactions doivent respecter nos CGU.