Père d'Aylan : «Il est impossible de s'imaginer comment les gens vivent ici»

par Libé Zap

Le père du petit Aylan, mort noyé et dont la photo sur une plage turque a suscité des réactions dans le monde entier, est rentré vendredi dans sa ville de Kobané (Syrie) pour inhumer sa famille. Il témoigne sur BFMTV : «Ici il n'y a pas d'électricité, pas d'eau. C'est tout simplement invivable. Il est impossible de s'imaginer comment les gens vivent ici. Je ne veux rien pour moi. Tout ce que j'ai voulu n'existe plus aujourd'hui. Les Syriens sont en train de fuir la mort. Il faut que la guerre cesse. que le monde fasse quelque chose pour ça» explique Abdullah Kurdi.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.