Palmyre : «On est au bord d'une catastrophe», pour Maurice Sartre

par Libé Zap

Le spécialiste de la Syrie antique et de Palmyre, Maurice Sartre, témoigne de son inquiétude sur le sort de la ville de l'Etat Islamique (EI), quelques heures seulement après les premiers massacres du groupe islamiste. Repoussés par l'armée syrienne, les rebelles de l’EI sont parvenus jeudi à prendre le contrôle de la quasi-totalité de la cité antique. Les soldats de Bachar al-Assad, contraints de se replier vers la capitale, à deux cents kilomètres de Palmyre, ne font plus le poids face aux tanks et à l'artillerie lourde de l’Etat islamique.

Maurice Sartre redoute le pire, qualifiant de «catastrophe» la prise de la ville. Les autorités syriennes ont pris les devants et transportés un grand nombre de vestiges historiques à Damas. Le spécialiste de Palmyre craint que cela ne soit pas suffisant, Damas n'étant quà deux cent kilomètres de la cité antique.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.