Orlov ne nie pas de possibles «pénétrations involontaires dans l'espace aérien turc»

par Libé Zap

L'aviation turque a abattu mardi matin un avion militaire russe qu'il accusait d'avoir violé son espace aérien près de sa frontière avec la Syrie. Pus tard, la Turquie a affirmé que le chasseur-bombardier avait été mis en garde «dix fois en l'espace de cinq minutes» avant d'être visé. «Il y a peut-être eu quelques pénétrations involontaires dans l'espace aérien turc» concède Alexandre Orlov ce mercredi sur Europe 1. Toutefois, l'ambassadeur de Russie en France conteste la version donnée par Ankara : «C'est complètement faux, complètement faux puisque l'avion russe a été abattu lâchement de dos [...] sans prévenir.»

Vos réactions doivent respecter nos CGU.