Nucléaire iranien : pas encore d'accord, mais toujours l'envie d'y croire

par euronews-fr

Plus d’une semaine de négociations intenses à Lausanne en Suisse et toujours pas d’accord sur le programme nucléaire iranien.Parmi les diplomates présents sur les bords du Lac Léman, certains insistent sur le chemin encore à parcourir, d’autres soulignent le chemin déjà parcouru. Le chef de la diplomatie iranienne Mohammad Javad Zarif met la pression sur les grandes puissances. “Nous avons montré notre disposition à nous engager avec dignité, a-t-il déclaré. Il est temps pour nos partenaires dans la négociation de saisir le moment et l’opportunité (d’un accord) qui ne se répétera peut-être pas”. De leur côté, les Etats-Unis estiment que la balle est dans le camp des Iraniens. “Le moment est venu pour l’Iran de prendre des décisions”, a ainsi déclaré le porte-parole de la Maison-Blanche, Josh Earnest. L‘échéance initialement fixée au 31 mars pour un accord politique a été dépassée. Mais les délégations sont toujours là, avec plusieurs ministres des Affaires étrangères – le França

Vos réactions doivent respecter nos CGU.