Nucléaire iranien : des obstacles, mais de l'optimisme dans les négociations

par euronews-fr

En Iran, "personne n'est opposé à un règlement négocié" dans le dossier du nucléaire. C'est ce qu'a déclaré ce samedi le guide suprême iranien. L'ayatollah Ali Khamenei répondait ainsi au président américain. Barack Obama "a dit qu'en Iran, certains ne veulent pas le règlement diplomatique de la question nucléaire", a-t-il dit. "C'est un mensonge." Les Etats-Unis et l'Iran sont engagés depuis une semaine, avec les autres grandes puissances, dans un nouveau cycle de négociations. Objectif : parvenir à un accord cadre d'ici à la fin du mois. Les obstacles semblent encore nombreux, mais cela n'empêche pas un certain optimisme. Pour preuve, la déclaration du président iranien, Hassan Rohani :"Si Dieu le veut, à l'issue des négociations, nous parviendrons à un accord qui sera profitable à tous, à l'Iran, aux pays de la région et au monde", a-t-il dit Au-delà de l'accord-cadre, les parties prenantes veulent parvenir à un règlement définitif du dossier à la fin du mois de juin.L'acc

Vos réactions doivent respecter nos CGU.