Nucléaire iranien : dernière ligne droite vers un accord historique

par euronews-fr

Les chefs de la diplomatie des cinq membres permanents du Conseil de sécurité de l'ONU plus l'Allemagne négocient ce week-end avec Téhéran à Vienne, la capitale autrichienne. En jeu pour l'Iran : la levée des sanctions internationales qui sapent son économie. Dans une déclaration postée en ligne, le ministre iranien des affaires étrangères, Mohammad Javad Zarif, affichait un optimisme prudent ce samedi. " Après 11 heures de négociations, bien que des différences persistent, nous n'avons jamais été aussi proches d'un résultat durable. Mais il n'y a aucune garantie, " prévient-il. L'objectif est de conclure un accord définitif d'ici au 7 juillet. Pour ce faire, l'Iran doit encore accepter la supervision de l'Agence internationale de l'énergie atomique. A la mi-journée ce samedi, le directeur général de l'AIEA, Yukiya Amano, a laissé entendre qu'un compromis était en train d'émerger : " des progrès ont été faits, nous avançons, mais il y a encore du travail. Avec la coopération de l'

Vos réactions doivent respecter nos CGU.