"Nous ne sommes pas ukrainiens. Nous avons vu l'agression russe (...) et nous avons décidé de combattre contre les forces russes": Mamuka Mamulashvili, un commandant de la légion géorgienne, témoigne sur BFMTV

par BFMTV

La guerre en Ukraine est désormais rentrée dans sa troisième semaine, et l'armée russe est toujours aux portes de Kiev. Le président ukrainien Volodymyr Zelensky accuse Moscou d'attaques sur le couloir humanitaire permettant l'évacuation des civils de la ville de Marioupol. La résistance ukrainienne ne faiblit toutefois pas et peut compter sur la légion géorgienne composée de volontaires d'origine géorgienne qui combat aux côtés de l'Ukraine. 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.