Neige dans le Nord : la nuit s'annonçait longue pour certain

par Le Parisien

Les conditions météorologiques et les chutes de neiges survenues dans le Nord-Pas-de-Calais continuaient de perturber considérablement le trafic SNCF lundi soir. La circulation des TGV a ainsi été totalement interrompue à partir de 16 heures au départ ou à destination de Lille, en raison d'une rupture de caténaire, provoquée par la chute d'une ligne à haute tension au niveau de Seclin, mais des TGV circulaient au compte-gouttes en début de soirée sur les voies classiques. Par ricochet, entre 3.500 et 4.000 personnes était immobilisées lundi soir dans des TGV, notamment entre Arras et Lille : faute de ligne à grande vitesse, ces trains ont emprunté une voie de détournement que bloquait un TER victime d'une avarie. Rachid, parti de Londres en Eurostar à 14h01, aurait dû arriver à Paris vers 17h17. Joint au téléphone vers 22h15, il était toujours bloqué peu après Lille et se préparait à devoir dormir dans le train.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.