Nations unies : réunion d'urgence après le tir de missile de la Corée du Nord

par euronews-fr

Le Conseil de sécurité des Nations unies se réunit en urgence lundi soir après le nouveau test de missile

lancé par la Corée du Nord.

Le pays a testé dimanche avec succès un nouveau missile balistique capable de transporter une charge nucléaire.

*Un tir qui semble indisposer la Chine, le fidèle allié de

Pyongyang. Ce tir contrevient aux résolutions de l’ONU, a déclaré lundi le porte-parole du ministère des affaires étrangères chinois.*

Corée du Nord : Kim Jong-Un très satisfait après le tir d’un missile https://t.co/VdzxrEu4AP #AFP pic.twitter.com/8ral0VIJiW— Agence France-Presse (@afpfr) 13 février 2017

Le missile été tiré depuis une base, à l’ouest du pays, et a parcouru quelque 500 km vers l’Est avant de tomber en mer du Japon.

Il s’agirait d’un missile plus difficilement détectable.

Pourquoi la Corée du Nord inquiète-t-elle autant, après un nouveau tir de missile aujourd’hui? Elements d’explication pic.twitter.com/JfmYPB6QTY— franceinfo (@franceinfo) 12 février 2017

En août dernier la Corée du Nord avait mené un test semblable à partir d’un sous-marin.

Le dictateur nord-coréen avait alors affirmé que ce missile mettait désormais le Pacifique et le continent américain à portée du feu nucléaire nord-coréen.

Ce nouveau tir intervient alors Donald Trump vient justement de promettre au Japon un soutien sans faille dans la région. C‘était ce week-end lors d’une visite officielle de Shinzo Abe, le Premier ministre japonais.

Par six fois déjà la Corée du Nord a été sanctionnée à par l’ONU depuis 2006. Sans jamais remettre en cause sa détermination à poursuivre son programme militaire.

Avec Agences

Vos réactions doivent respecter nos CGU.