Migrants : l'île grecque de Lesbos est débordée

par euronews (en français)

A l’aube, ils débarquent, tout sourire, heureux d’arriver enfin, en Europe. L‘île grecque de Lesbos, en mer Egée, n’est qu‘à quelques encablures de la Turquie. Des familles viennent par centaines, de Syrie notamment, fuyant la destruction et une mort assurée, à la recherche d’un espoir européen.

Un réfugié syrien : “On n’a pas de travail, et pas de vie, que la guerre…On a besoin de vivre, juste cela. Il n’y a plus de vie en Syrie.”

Apostolos Staikos, euronews : “chaque migrant a payé 2600 euros pour arriver jusqu’ici. Leur voyage depuis la côte turque jusqu‘à Lesbos a duré 2 heures et demi. Des bénévoles les aident ensuite avec de l’eau et de la nourriture.”

Délaissant leur gilet de sauvetage, une nouvelle vie commence, mais aussi, un certain désenchantement. Il faut d’abord marcher, une dizaine de kilomètre, pour rejoindre le premier village, Molyyos, complètement saturé.

Une réfugiée syrienne : “On a marché 4 heures pour venir jusqu’ici. On a dormi dehors. Maintenant il y a d

Vos réactions doivent respecter nos CGU.