Michel Sapin sur la Grèce : «Nous allons trouver un accord, il n'y a pas d'autre solution»

par libezap

Depuis jeudi, les chefs d'Etat et de gouvernement des pays de l'Union européenne (UE) sont réunis à Bruxelles pour un Conseil européen. L'occasion de discuter de la situation de la Grèce, qui n'a toujours pas trouvé d'accord avec ses créanciers pour éviter le défaut de paiement.

«Chaque jour qui passe nous rapproche du moment où l'inévitable se produira», lance le ministre des Finances ce vendredi sur Europe 1. «L'inévitable, ce serait une mauvaise solution. Une solution où dans une forme de chaos, de désordre, la Grèce sortirait de l'euro dans des conditions qui n'apporteraient que des problèmes et des difficultés aux autres pays d'Europe.»

Un scénario déplaisant pour Michel Sapin, qui reste toutefois optimiste. «Nous allons trouver un accord parce qu'il n'y a pas d’autre solution que celle d'un accord qui permette de préserver les intérêts de la Grèce, tout en mettant l'Europe à l'abri de ce qui serait dangereux d'une manière ou d'une autre pour nous.»

Vos réactions doivent respecter nos CGU.