MH17 : Vladimir Poutine cède un peu de terrain, mais ne courbe pas l'échine

par euronews-fr

Acculé, le Président russe a finalement assuré qu'il ferait tout pour faciliter l'enquête sur les causes du crash de MH17, mais il demande aussi à Kiev de cesser tout combat.

Vladimir Poutine :
"On nous demande d'influencer les rebelles. Nous ferons bien-sûr tout notre possible. Mais cela ne va pas suffire. Nous devons appeler Kiev à respecter les normes élémentaires de la décence et à mettre en place un cessez-le feu au moins pendant une courte période, pendant que l'enquête suit son cours."

La zone autour des lieux du crash est désormais calme, le président ukrainien ayant demandé à ses troupes d'interrompre leurs opérations dans un rayon de quarante kilomètres autour du site du crash du vol MH17, zone qui ne comprend pas Donetsk.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.