Menace terroriste : le Hongrois Orbán veut boucler les frontières de l'UE

par euronews-fr

Alors que les attentats de Paris apportent de l’eau au moulin des mouvements xénophobes, le Premier ministre populiste hongrois a surfé sur la vague dès son retour de la marche républicaine dimanche. Viktor Orbán a appelé l’Union européenne à fermer ses frontières aux migrants, à l’exception des demandeurs d’asile. “ L’immigration économique est mauvaise pour l’Europe. Nous ne devrions pas la considérer comme utile, parce qu’elle est uniquement source de troubles et de danger pour les Européens. Elle devrait être stoppée, c’est l’opinion de la Hongrie. (...) Nous ne voulons pas intégrer de minorité dont la culture serait différente de la nôtre. Nous voulons que la Hongrie reste la Hongrie, “ a-t-il lancé. Selon l’OCDE, les étrangers représentent moins de 2% des 10 millions d’habitants que compte la Hongrie. Mais les préjugés sur les immigrés ont la vie dure, alors que l’extrême-droite les accuse de gonfler les chiffres du chômage et de la criminalité. Pourtant selon le Hungarian H

Vos réactions doivent respecter nos CGU.