Marchés en baisse en Europe après le résultat des tests bancaires et l'indice Ifo

par euronews-fr

Les tests bancaires européens ont fait apparaître des besoins de recapitalisation limités mais la révision à la hausse des encours de prêts douteux a pesé sur l'orientation du secteur bancaire en bourse. De plus, le recul plus marqué que prévu de l'indice Ifo du climat des affaires en Allemagne - tombé en octobre à un plus bas de près de deux ans - laisse supposer une stagnation de l'activité au sein de la première économie de la zone euro. Mais pour ce qui est des banques européennes, cette oération vérité est rassurante vis-à-vis des marchés. "Après ces stress tests, il n'y a plus de banque fantôme en Europe, explique François Chaulet de Montsegur Finances. L'ensemble du secteur bancaire est sous contrôle. A partir de là, je pense que du point de vue d'un investisseur international qui regarde le secteur bancaire européen, il y a matière à être rassuré". A la mi-journée lundi, sur l'indice Cac40 qui recule à Paris de 0,3%, les valeurs bancaires sont en repli : -1,8% pour BNP Paribas et Credit Agricole alors que Société Générale perd 3,5%. Le Mibtel de Milan recule de 1,7% avec une forte baisse de 20% environ pour Monte dei Paschi di Sienna recalée tout comme Banca Carige qui abandonne 13%. L'indice européen des valeurs bancaires abandonnait 1,7%.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.